TERMINAUTO, plan antipollution par B. DELANÖE

Paris sans sa deuche

Bien plus que le football ou la pêche, l’automobile est un centre d’intérêt universel, qui passionne un jeune enfant jusqu’à ces vieux jours. Homme, femme, chacun à sa manière est attaché à son automobile. Clubs, concentrations, compétitions, collections, modernes, anciennes, l’automobile est une référence indiscutable, un lien social qui permet à deux personnes que tout oppose, de tomber d’accord et de « faire la paix » un instant en admirant les lignes sculpturales d’une 250 GTO ou en pleurant tendrement sur les souvenirs communs vécus au volant d’une 4L.


C’est par une méconnaissance totale du monde qui les entoure, qu’une poignée de parisiens 100% intra-muros, de courant artistico-intellectuel, volontairement détachés de tout bien matériel et qui ont toujours voulu opposer centres d’intérêts mécaniques et culture, décident unilatéralement de rayer coute que coute de la carte un des plus important pilier de notre société.



La pollution est là, il faut faire quelque chose. Sur le principe, nous sommes tous d’accord. Est-ce une raison pour en profiter pour « zigouiller » l’automobile ?

Le plan prévoit des péages, des zones 30, un périf à 70km/h, tout cela, même si ça me semble bien irréaliste, je ne sais pas qu’en dire. En revanche, lorsqu’on annonce que les automobiles de plus de 18ans, les utilitaires de plus de 17ans et les deux roues de plus de 10ans seront purement et simplement rayés de la carte de Paris, je me demande si on ne «marche pas un peu sur la tête !»



Sortons des sentiers battus et des contre-arguments cent fois utilisés. Oui c’est un drame pour les plus pauvres. S’ils avaient le choix, ils préfèreraient certainement s’offrir une grosse BENTLEY. Malheureusement pour la plupart, ils doivent faire durer une vieille R21 le plus longtemps possible, faute de moyens.

Pour autant, j’ai réellement la sensation que le sujet est ailleurs. Je me doute bien que si l’équipe des «visionnaires» qui nous a pondu cette réforme met une barrière à 18ans, elle a dû travailler son projet et elle répondra très vite qu’une « étude montre que moins de X% de véhicules ont plus de 18ans et patati et patata ». Et bien je leur répondrai que ce n’est pas la peine d’em…..der le monde pour une si petite proportion de vieilles autos.

Je ne parlerai même pas de la renonciation à notre patrimoine automobile. Sur les caricatures du français, un parisien aura toujours un béret et une baguette de pain sous le bras. La jolie 2CV que l’on apercevait en arrière-plan  aura en revanche disparue. Amis bobos législateurs, l’avez-vous bien réalisé ? Plus de deuches dans Paris !

Une telle réforme, c’est de la science-fiction. Je suis d’ailleurs certain que vous ne croyez pas une seconde à la totalité de votre réforme. Vous jouez la carte de celui qui demande « 20 » pour obtenir « 10 ». N’empêche, insidieusement, vous posez les jalons d’une société qui s’habitue peu à peu à considérer l’automobile comme une «bête noire» responsable de tous les maux.

Ma croisade est bien futile mais je m’emploierai quand même à partager la passion automobile en parallèle de ce travail de sape continuel à l’encontre de la bagnole.



PS : c’est grâce à l’industrie aéronautique et automobile que les français ont de quoi manger chaque jour.



Sur le même thème

  1. MONDIAL de l’AUTOMOBILE PARIS 2010
  2. SAAB vendu à KOENIGSEGG
  3. Belle est heureuse nouvelle année
  4. Le British Motor Show 2012 annulé ?

Laisser un commentaire

Edito
"L'auto de week-end". les passionnés connaissent bien cette expression. Qu'elle soit de sport, ancienne ou tout simplement spéciale à nos yeux, nous aimons nous mentir à nous-même et dire de notre auto-plaisir qu'on l'utilise tous les week-end. A bien y réfléchir, en plus des jours de repos, nos autos doivent souvent attendre la belle saison pour avoir réellement le droit de sortir un peu. Quand l'hiver arrive, on sait d'expérience qu'une inévitable hibernation mécanique va commencer, et çà rend un peu triste.

Mais cette année le calendrier se bouscule pour maintenir notre moral au beau fixe. EPOQU'AUTO, GENEVE, RETROMOBILE, LE MANS CLASSIC, un programme chargé de surprises pour surmonter l'hiver tout en douceur.

Au plaisir de vous y croiser

Anciennes & Collection
Moteur TROUVAUTO
Avec notre partenaire GTLIENS.com
Les Partenaires
La boutique TTA
Les Petites Annonces