Nouveau BMW X3 II

Test de paternité inutile

C’est un fait, les images de synthèses et autres croquis d’études de styles nous donnent toujours un avant goût très futuriste des nouveaux modèles. Arrive après le plaisir de la projection le temps des compromis et de la faisabilité. Résultat, le produit fini est souvent un peu décevant par rapport à ce qui était annoncé. Le nouvel X3 n’échappe pas à la règle. Très réussi, il ne fait en revanche aucune révolution. Voici les premières photos officielles du 4×4 « médium » de BMW.

Le lien de parenté est évident, le X3 et bien le descendant de son aïeul. Il en garde le style global ainsi que le dessin particulier de la cellule. Même si le nouvel X3 s’allonge de 8 centimètres par rapport à la version précédente (soit 4.65m), les rapports de volumes restent proches. On a toujours cette sensation d’étroitesse de la caisse que l’on ne ressent pas sur le petit frère X1. C’est d’autant plus perturbant que le X3 se positionne bien au dessus en terme de volume.

Côté design, la ceinture de caisse se fait plus prononcée et très moderne. C’est certainement la face avant qui constitue la plus grosse évolution du 4×4. Les nouveaux phares et le gros haricot BM’ « verticalisé » métamorphosent

le nez de l’auto. Si j’étais vilain et que je me laissais aller à une comparaison, j’irai même jusqu’à dire que le profil avant a presque un petit air de Q5 (boutade, sachant que l’histoire des deux marques témoigne plutôt du contraire). Çà tombe assez bien, le petit 4×4 AUDI est très clairement la cible à atteindre.
Pour la partie arrière, nous avons affaire pour notre plus grand plaisir à un X5 en réduction. C’est très réussi et cela donne là encore de la stature à l’auto. Les passages de roues doublés de plastic noir sont conservés et c’est très beau.

A l’intérieur, la finition est irréprochable. Le tableau de bord et la console se parent de bois précieux aux essences originales. Chaque comodo, chaque bouton est pensé pour les plaisir des yeux et du toucher: un régal.

Le volume de chargement est en net progrès avec 550 litres. En parallèle, la consommation est en chute libre. Avant de recevoir toute la panoplie des moteurs de la marque, le X3 est d’abord proposé avec le 4 cylindres 2 litres de 184ch. Grâce à la nouvelle boite auto ZF à 8 rapports, il ne consomme que 5.6l/100km. Avec des émissions à tout juste 149gr de CO2, le xDrive 20d échappe au malus.

Pour les amateurs de sensations, le nouveau 6 cylindres essence de 306ch est aussi de la partie. Prononcez alors xDrive 35i.

Sur le même thème

  1. Nouveau Volkswagen TOUAREG HYBRID 2010
  2. LAND ROVER DISCOVERY 4
  3. RANGE « Autobiography Black » et versions 2011

Laisser un commentaire

Edito
"L'auto de week-end". les passionnés connaissent bien cette expression. Qu'elle soit de sport, ancienne ou tout simplement spéciale à nos yeux, nous aimons nous mentir à nous-même et dire de notre auto-plaisir qu'on l'utilise tous les week-end. A bien y réfléchir, en plus des jours de repos, nos autos doivent souvent attendre la belle saison pour avoir réellement le droit de sortir un peu. Quand l'hiver arrive, on sait d'expérience qu'une inévitable hibernation mécanique va commencer, et çà rend un peu triste.

Mais cette année le calendrier se bouscule pour maintenir notre moral au beau fixe. EPOQU'AUTO, GENEVE, RETROMOBILE, LE MANS CLASSIC, un programme chargé de surprises pour surmonter l'hiver tout en douceur.

Au plaisir de vous y croiser

Anciennes & Collection
Moteur TROUVAUTO
Avec notre partenaire GTLIENS.com
Les Partenaires
La boutique TTA
Les Petites Annonces