A la rescousse du Mas du Clos

Pétition contre la nouvelle fermeture du circuit

Une ombre plane depuis quelques années sur les plus beaux circuits du monde. Après le fameux anneau de MONTLHERY, Charade, SPA ou même le mithyque NURBURGRING sont menacés par des normes de sécurités toujours plus drastiques. Parmi les chefs-d’oeuvre à notre disposition en France, le circuit du Mas du Clos symbolise l’aboutissement d’une passion, celle du célèbre collectionneur Pierre Bardinon.


Avec les normes du cahier des charges de la FFSA, le Mas du Clos avait déjà été contraint à un stand-by de deux années en 1997 et 1998. En 1999, le circuit réouvrait ses portes aux clubs et passionnés qui souhaitaient venir effectuer des « roulages libres » sur ce si beau tracé. Cantonné au loisir sans héberger aucune compétition, le circuit creusois attendait en parrallèle un avis définitif de la part du conseil d’état sur son nouveau statut.

La réponse vient de tomber, le Conseil d’état considère que même les activités de « roulages libres » concernent la FFSA. Y compris pour ces activités « loisirs » les normes de sécurités doivent donc être respectées.

Notre beau circuit est à nouveau fermé et les recours semblent cette fois-ci très limités. Une mise aux normes demande des investissements titanesques totalement déconnectés des capacités financières d’un privé. A moins bien sûr de faire tous les circuits sous le beau soleil d’ABU DHABI, ce qui risque de devenir un peu monotone.



Que le Mas du Clos ne soit pas aux normes pour héberger le prochain grand prix de Formule 1, on en convient. Qu’il soit jugé inadapté à la sortie d’un club de passionné, c’est grotesque. Vallonné, au milieu des bois, le circuit du Mas du Clos représente le rêve de tout les passionnés de l’automobile.

Bien tristes mais bien aux normes, un nombre important de circuits moches, fades et impersonnels voient le jour un peu partout pour tenter de récupérer la « clientèle » des références malheureuses.
Une pétition existe pour faire savoir au Préfet de la Creuse à quel point nous tenons tous à ce circuit. Expliquons donc d’une seule voix à ceux qui voudront bien nous entendre que le patrimoine français, c’est aussi un très beau circuit dans un écrin de verdure.

http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=MDC2010

Sur le même thème

  1. Le Circuit du Mas du Clos comme décor de cinéma

2 réponses à to “A la rescousse du Mas du Clos”

  • BOZIO Paul:

    Lamentable !

  • BOZIO Paul:

    Lamentable ! Le Préfet ne pourra , hélas , rien décider en contradiction avec les « appréciations » négatives de la ffsa ET/OU
    ffm (j’écris volontairement en minuscules les sigles de ces organismes). C’est à eux , en effet , qu’il incombait de se déclarer incompétents (ils le sont de toute manière) quand il s’agit d’installations PRIVEES hébergeant et recevant des activités PRIVEES . Ce circuit aurait alors pu continuer à fonctionner avec comme seul cadre les règles des codes civil ou pénal à l’exclusion des carcans sportifs/administratifs/du travail/etc..

Laisser un commentaire

Edito
"L'auto de week-end". les passionnés connaissent bien cette expression. Qu'elle soit de sport, ancienne ou tout simplement spéciale à nos yeux, nous aimons nous mentir à nous-même et dire de notre auto-plaisir qu'on l'utilise tous les week-end. A bien y réfléchir, en plus des jours de repos, nos autos doivent souvent attendre la belle saison pour avoir réellement le droit de sortir un peu. Quand l'hiver arrive, on sait d'expérience qu'une inévitable hibernation mécanique va commencer, et çà rend un peu triste.

Mais cette année le calendrier se bouscule pour maintenir notre moral au beau fixe. EPOQU'AUTO, GENEVE, RETROMOBILE, LE MANS CLASSIC, un programme chargé de surprises pour surmonter l'hiver tout en douceur.

Au plaisir de vous y croiser

Anciennes & Collection
Moteur TROUVAUTO
Avec notre partenaire GTLIENS.com
Les Partenaires
La boutique TTA
Les Petites Annonces