Le RANGE ROVER VELAR disponible cet été

Du velours le VELAR

A la sortie du RANGE ROVER P38 en 1994, la célèbre maison de Solihull se vantait de ne renouveler ses modèles que tous les 30 ans. Même si c’est un peu moins vrai aujourd’hui, la présentation d’un nouveau RANGE reste tout de même un évènement plutôt rare.

Voici donc le dernier né des LAND ROVER, qui répond au « doux nom » de VELAR. En plus de faire référence à une plante dicotylédone de la famille des brassicacées, on retiendra surtout qu’il profite d’une esthétique particulièrement réussie, dans un segment qui lui promet une belle et longue carrière.




Intelligemment positionné dans la gamme, le VELAR vient s’intercaler au-dessus de l’EVOQUE et juste en-dessous du SPORT ; tout ce petit monde étant chapoté par son altesse RANGE ROVER.


Malgré une ceinture de caisse très haute, le profil est équilibré et les surfaces vitrées restent proportionnées par rapport à l’ensemble de la caisse (contrairement au dessin de l’EVOQUE, qui a mon gout, semble avoir pris un « coup de masse » sur la tête). Bref, c’est une réussite, le dessin du VELAR est somptueusement équilibré.


Je ne me risquerai pas à un inventaire des équipements tant techniques qu’électroniques. Il y a tout ce qu’il faut, là où il faut et en version « dernier cri ». Pour l’originalité, on notera une astucieuse version de la clef de contact en mode bracelet-silicone-étanche. Les sportifs amateurs de kayak ou de planche à voile n’ont donc plus de soucis à se faire avec la clef pendant leurs activités.




A l’intérieur on retrouve les codes actuels de la maison, avec des écrans multimédias centraux et un volant bardé de boutons pour piloter tout ce petit monde.


Comme le veut la tradition, la transmission est intégrale et permanente. La boite auto est la superbe ZF à 8 rapports et 5 motorisations sont au programme. La gamme des Essence comprend un 4 cylindres Si4 de 250 chevaux et un 6 cylindres compressé de 380 chevaux. Au rayon des Diesel, Le Td4 de 180 chevaux ouvre la gamme, suivi d’un SD4 de 240 chevaux (toujours en 2.0L) et enfin le 6 cylindres 3.0L, SD6 de 300 chevaux.


Le classement des finitions reste lui aussi dans la tradition. La finition BASE ouvre le bal, suivi de près par la version S, SE et la HSE richement dotée. Une PREMIERE EDITION limitée à 50 exemplaires sera disponible avec tout ce qui se fait de mieux.


S’il est véloce au chronomètre, il reste costaud sur la balance, avec des poids allant de 1804kg à 2T. Avec ses 4,80 mètres de longueur, l’ensemble est très logeable et dispose de 558L de capacité dans le coffre.




Disponible dès 57500€ et à partir de cet été, le RANGE VELAR devrait rencontrer un très beau succès, non seulement sur son segment, mais aussi en chassant sur le segment des autres. L’esthétique est particulièrement réussie. Bref tout me plait sur ce nouveau RANGE, à part peut-être son nom. « VELAR », çà n’offre pas une sonorité très gracieuse, mais j’en ferai bien mon affaire.



Sur le même thème

  1. Un RANGE EVOQUE à 5 portes
  2. Le futur RANGE ROVER HYBRID
  3. 1 million de RANGE ROVER construits
  4. L’histoire du RANGE ROVER
  5. EVOQUE, la campagne de pub LAND ROVER

Laisser un commentaire

Edito
Un doigt de super plombé dans les carbus, un coup de Nenette lustreuse sur la carrosserie et c'est parti pour un redémarrage de votre ancienne favorite après sa probable hibernation des mois froids.
La faute à la météo ou plus surement à un agenda qui ne laisse jamais assez de temps pour ces plaisirs là.
Heureusement l'été sait réconcilier chaleur et vacances.

Bel été en ancienne !

Anciennes & Collection
Moteur TROUVAUTO
Avec notre partenaire GTLIENS.com
Les Partenaires
La boutique TTA
Les Petites Annonces