La nouvelle ALPINE A110 et ses points de ventes

COCORICO

Si on considère la nostalgie ambiante, l’intérêt très actuel pour des automobiles très anciennes, les vieux pots et les configures qui vont avec, la griffe dieppoise vient de faire un coup de maitre avec sa nouvelle ALPINE A110. L’ancienne, on peut de toutes façons presque plus se la payer, alors quand on tombe nez à nez avec cette bouille craquante, on fond et on fonce.

Des « revival » ratés, des évocations juste mercantiles, et des sacrilèges stylistiques, Dieu sait qu’on en a vécu. De quoi être vaccinés et prudents à l’annonce de chaque nouvelle auto censée nous en rappeler une ancienne. Mais avec l’ALPINE A110, « COCORICO », les attentes sont enfin comblées.


Avant de prendre les rennes de PSA, Carlos Tavares était allé jusqu’au bout de sa passion de l’auto sportive en ravivant la flamme bleue ALPINE. On note d’ailleurs, que si les fiançailles avec Caterham ne sont pas allées jusqu’au mariage, il en reste une philosophie : celle du « light is right ».



La France s’est détournée il y a bien longtemps des grosses cylindrées, et alors ! En reprenant les codes chers à nos voisins anglais, on peut faire de vraies sportives avec de petits moteurs.

Composée à 96% d’aluminium, la berlinette est légère : 1103 Kg toute mouillée. Son moteur positionné bien comme il faut en position centrale, est un dérivé du bouillant 1.6 Tce de Clio RS. Le 4 cylindre est ici un 1.8 Tce Turbo de 254ch pour 320Nm de couple. Avec sa nouvelle boite double-embrayage, elle atteint le 0 à 100 km/h en 4.5 secondes. Rien à dire, c’est une vraie sportive.

Sa robe est une réussite du genre. Le profil est somptueux, tout en douceur, c’est la parfaite symbiose de ce qu’on attend d’une auto moderne, et de ce qu’on voulait garder de l’ancienne ; chapeau !

La belle bleue sera distribuée dans une dizaine de concessions spécialement dédiées, dont la toute première ouvrira justement très bientôt à Boulogne-Billancourt. Si la première série a été vendue en deux coups de cuillères à pots, les versions définitives commencent très bientôt leur production. L’A110 sera vendue 58000€, en attendant une plus sévère AS110, qui devrait faire parler la poudre.



Bravo et merci à tous ceux qui ont travaillé sur cette auto, c’est une chez d’œuvre. L’image qu’elle portera redonnera un peu de panache général à celle de notre industrie automobile.


Sur le même thème

  1. Une nouvelle Berlinette ALPINE RENAULT
  2. Nouvelle FERRARI SA APERTA
  3. Nouvelle PORSCHE 911 Speedster
  4. Nouvelle BMW Série 1 M Coupé
  5. Nouvelle ASTON MARTIN LAGONDA

Laisser un commentaire

Edito
"L'auto de week-end". les passionnés connaissent bien cette expression. Qu'elle soit de sport, ancienne ou tout simplement spéciale à nos yeux, nous aimons nous mentir à nous-même et dire de notre auto-plaisir qu'on l'utilise tous les week-end. A bien y réfléchir, en plus des jours de repos, nos autos doivent souvent attendre la belle saison pour avoir réellement le droit de sortir un peu. Quand l'hiver arrive, on sait d'expérience qu'une inévitable hibernation mécanique va commencer, et çà rend un peu triste.

Mais cette année le calendrier se bouscule pour maintenir notre moral au beau fixe. EPOQU'AUTO, GENEVE, RETROMOBILE, LE MANS CLASSIC, un programme chargé de surprises pour surmonter l'hiver tout en douceur.

Au plaisir de vous y croiser

Anciennes & Collection
Moteur TROUVAUTO
Avec notre partenaire GTLIENS.com
Les Partenaires
La boutique TTA
Les Petites Annonces