Essai: Siège AXISS de BEBECONFORT

Le test vérité réalisé par bébé

Avec autant de modèles de sièges que d’automobiles différentes, difficile pour de jeunes parents d’y voir clair au moment du choix. Comme on ne peut pas tous être des techniciens polyvalents, on orientera souvent son achat vers un modèle en fonction de sa forme, de sa couleur et de son prix. Pour le reste, on fait confiance aux constructeurs, en supposant que tous les modèles se valent à peu près. Les sportifs se flatteront à choisir une version « compétition » au cas où bébé-pilote participerait à des courses sur circuits. Les autres essayeront de coordonner les couleurs avec celles de leur auto ou tout simplement de se ruiner le moins possible. Bref, et la technologie du siège dans tout çà ? C’est l’aspect primordial de ce type de matériel et il est trop souvent négligé.

Ceux qui n’en sont pas à leur premier bébé vous conseillerons volontiers de faire avant tout un choix d’ordre pratique. La maison BEBECONFORT a déclenché une petite révolution en inventant l’AXISS. Capable de pivoter à 180°, ce siège permet à bébé de s’assoir confortablement et à ses parents de ne pas faire un passage chez le Kiné à chaque installation. Sur le papier il est évident que l’idée est géniale. C’est cependant à l’usage et sur la durée que l’on juge un matériel. Toutelauto et Pauline vous proposent le test vérité de l’AXISS au quotidien.




On profite d’un Samedi après-midi ensoleillé pour aller tranquillement choisir un siège bébé dans sa boutique préférée. Parmi les différents modèles proposés, certains attirent plus l’œil que d’autres. Design, couleur, tout est fait pour donner envie. Après moult tergiversations, on choisit finalement un modèle beige, parce qu’il semble bien rembourré, parce que son prix est correct et parce que Madame est d’accord sur la couleur.

In situ, c’est un peu différent. Mois de Février, 19h, -3°c, récupération du bébé chéri chez sa nounou après une bonne journée de travail. Bébé dans une main, son petit cartable dans l’autre, on commence par planter 30 secondes sur le trottoir parce que les automobilistes sont beaucoup trop pressés pour vous laisser traverser. Arrivée devant la voiture, crampe dans le bras, gymnastique pour trouver sa clef dans la poche du blouson et atteindre le bouton d’ouverture des portes. Vite, on tente d’assoir bébé dans son siège à bout de bras. Pendant la manœuvre sa tête aura malheureusement un peu touché le plafond de l’auto. Avec son gros blouson d’hiver, il ne trouve pas sa position dans le siège et de toute façon il est assis sur ses sangles. « Tour de rein » garanti pour finir les réglages!
C’est exactement à cette situation (un peu caricaturée) qu’il faudrait penser le jour de l’achat de son siège.

Pour tenter de régler tous les problèmes en une seule fois, BEBECONFORT a développé le modèle AXISS. L’assise astucieusement montée sur une base via un axe rotatif permet au siège de pivoter à 90° à droite ou à gauche en fonction de sa place dans la voiture. Lorsque vous ouvrez la portière, l’assise est face à vous. Bébé n’a plus à enjamber les accoudoirs pour trouver sa place. Il s’assoie naturellement, bien au centre et la fixation des harnais devient simplissime. Il ne reste plus qu’à faire pivoter le siège face à la route. Le tour et joué et votre dos épargné.

En théorie çà fait donc rêver. Chez Toutelauto on aime bien chercher la petite bête et surtout se faire un avis par nous-mêmes. Si sur le papier l’AXISS semble génial, encore faut-il que tout fonctionne et que certains détails d’importance ne soient pas oubliés.

Passage à la loupe :

Avec son système évolué, le siège AXISS doit certainement prendre plus de place qu’un siège conventionnel ?

L’habitacle de nos autos n’est pas extensible à l’infini. Une fois que bébé est dans son siège, encore faut-il qu’il lui reste un peu de place pour étendre les jambes avant que ces dernières ne touchent le siège avant. L’encombrement du siège est donc un point important. Une de nos craintes était que l’AXISS prenne beaucoup plus de place que les autres. Pour en avoir le cœur net, nous avons donc placé un siège à fixation conventionnelle juste à côté de l’AXISS. Le résultat est parlant, l’AXISS ne prend pas le moindre centimètre en plus.


Comme il pivote, il ne doit pas disposer d’autres réglages ?

Quand bébé est en forme, il est content de pouvoir regarder par la fenêtre et se sent mieux en position verticale. En revanche, lorsque le trajet est long et qu’un gros dodo est indispensable, il est primordial de pouvoir incliner le siège dans une position couchée (et de ne pas oublier le « doudou »!). Avec le système évolué de rotation de l’AXISS, nous avions un doute sur ses capacités à offrir d’autres réglages. A l’aide d’un simple bouton, l’AXISS propose au contraire la possibilité des régler très facilement l’inclinaison. Bébé sera donc couché ou debout en fonction de ses envies.



Comme il est monté sur un axe, le siège doit prendre du jeu et légèrement trembler pendant les trajets ?

Cela vous paraitra peut-être un peu « tiré par les cheveux », mais c’est pourtant un des points qui me tracassaient le plus. Aussi précis qu’il soit, un siège capable de pivoter est forcément moins stable qu’un siège fixe. J’avais quelques appréhensions sur le fait qu’il puisse légèrement trembler sur son axe lorsqu’on roule. BEBECONFORT a trouvé la parade et a doté son siège d’une double fixation. Non seulement l’assise du fauteuil est solidement arrimée sur son axe au sol, mais elle est aussi fixée sur la partie haute. En position « fermé », une astucieuse « patte » vient se clipser dans la partie haute du socle. Le siège est ainsi tenu à deux endroits. C’est très rassurant pour la solidité en cas de choc mais aussi simplement pour la rigidité de l’ensemble. Aucun tremblement ou « jeu » n’est à noter entre l’assise et sa base. On notera même la présence d’un indicateur de couleur qui passe au vert quand le système est correctement verrouillé.


A l’usage on a aimé :

Bébé Pauline a immédiatement adopté son AXISS. Dans sa livrée « totale black », il se fond parfaitement à tout type d’intérieur. Des petites broderies viennent égayer l’assise. Le fait d’avoir bébé bien en face lorsqu’on l’assoit est primordial. Plus besoin d’escalader les accoudoirs et de se cogner la tête au plafond.

  • C’est aussi un gage de confort pour bébé. En installant un enfant de côté, il y a de grandes chances pour que ses vêtements se déplacent pendant la manœuvre, entrainant ainsi la formation de plis dans le dos et sur le pantalon. Le confort pendant son trajet peut être réellement altéré.
  • Je répéterai une fois de plus l’évident gain de confort obtenu pour le parent qui place l’enfant; votre dos vous remercie.
  • Au rayon des détails, on a bien aimé les attaches latérales qui permettent de maintenir les sangles hors du siège pendant l’installation. Çà n’a l’air de rien, mais sinon bébé n’a pas d’autre choix que de commencer par s’assoir dessus.

On a bien aimé aussi le système tensionneur de ceinture de sécurité. On se retrouve vraiment avec un siège fixé solidement et un peu plus facilement que d’habitude.

  • Bravo pour le fond plat. BEBECONFORT n’a pas plaint le plastique et offre un fond de socle parfaitement plat. De quoi préserver les sièges de votre auto. (J’ai démonté un ancien siège « à base creuse » après 1an d’utilisation, je ne vous parle même pas de l’état de mon siège. Le cuir est presque coupé et en tout cas marqué à vie…).
  • Pour bébé, les harnais sont réglables en longueur et la têtière en hauteur. (Bien pratique en fonction de la croissance, mais aussi pour la différence d’épaisseur des vêtements en été ou en hiver).

Les points d’améliorations :

S’il fallait chercher la petite bête, j’aurais aimé en plus un système de réglage de l’écartement des accoudoirs. Çà n’a rien d’indispensable, mais c’est peut-être un axe de progrès à creuser pour les futurs modèles.
On pourra aussi taquiner l’AXISS sur son prix. Vendu à 349€ on n’a certes pas affaire à un modèle d’entrée de gamme mais c’est tout de même une somme conséquente.

La conclusion de toutelauto

L’AXISS est actuellement l’un des sièges les plus innovants du marché. La technique utilisée est immédiatement utile. La simplicité d’utilisation est indéniable et la qualité des matériaux évidente. Son prix nous semble parfaitement justifié au vu des services rendus.

Bref, Pauline est conquise et ses parents aussi!



  • Disponible dans plusieurs coloris
  • Porte gobelet, pupitre de jeu et housse éponge disponibles en options
  • Poids à vide: 12kg
  • Utilisation: de 9 mois à 4 ans (9 à 18kg)
  • Tensionneur de ceinture
  • Protèges sangles antidérapants
  • Renforts latéraux Safe Side
  • Harnais 5 points
  • Siège inclinable 8 positions





Un grand merci à Pauline pour ses avis éclairés
éclairés

Laisser un commentaire

Edito
"L'auto de week-end". les passionnés connaissent bien cette expression. Qu'elle soit de sport, ancienne ou tout simplement spéciale à nos yeux, nous aimons nous mentir à nous-même et dire de notre auto-plaisir qu'on l'utilise tous les week-end. A bien y réfléchir, en plus des jours de repos, nos autos doivent souvent attendre la belle saison pour avoir réellement le droit de sortir un peu. Quand l'hiver arrive, on sait d'expérience qu'une inévitable hibernation mécanique va commencer, et çà rend un peu triste.

Mais cette année le calendrier se bouscule pour maintenir notre moral au beau fixe. EPOQU'AUTO, GENEVE, RETROMOBILE, LE MANS CLASSIC, un programme chargé de surprises pour surmonter l'hiver tout en douceur.

Au plaisir de vous y croiser

Anciennes & Collection
Moteur TROUVAUTO
Avec notre partenaire GTLIENS.com
Les Partenaires
La boutique TTA
Les Petites Annonces