ROLLS-ROYCE 102 EX Experimental Electric

Croyez-vous aux PHANTOM ?

Notre siècle est celui des énergies alternatives et la référence des voitures de luxe n’y coupera pas. Plutôt de que vexer son si beau V12 (à la puissance depuis toujours très « suffisante »), en lui imposant une solution hybride, la maison ROLLS-ROYCE préfère tenter directement l’expérimentation d’un modèle « tout électrique ».


La PHANTOM EE vient d’être présentée à GENEVE. Avec son long capot et la place laissée par l’absence du 6.75L, la 102 EX devient un « super tanker » de batteries. Grâce à ses moteurs électriques, la belle qui s’est toujours voulue discrète réalise un peu plus son rêve. Lorsqu’elle est en mouvement, seul le vent qu’elle déplace vient timidement jusqu’à vos oreilles; la PHANTOM est désormais un courant d’air.

ROLLS ou pas, les règles de l’électricité sont strictes. Tout est affaire de mesure entre performances, autonomie, poids et capacité des batteries. Pour ce qui est de l’énergie, une centrale EDF vient s’installer sous le long capot. Les M² offerts ne manquent pas !



Pas moins de 96 cellules sont embarquées et regroupées en 5 modules (NCM li-ion polymère). Il est ainsi possible d’obtenir une puissance de 71kWh et 850A. Les moteurs sont alimentés avec du 338V en courant continu.

En plus de ces 3 unités de chargement qui permettent à l’auto de se « regonfler » en 20 heures sur une prise normale, ou en 8 sur une triphasée, la 102 EX étrenne une nouvelle solution de recharge par induction.
Vous connaissez déjà peut-être le principe sans le savoir. Certaines brosses à dents électriques se rechargent sur leur support alors qu’elles ne disposent d’aucun contact électrique. Il existe aussi des tapis sur lesquels il suffit de poser son téléphone portable pour qu’il se recharge… .

Dans le cas de notre ROLLS, des plaques d’induction sont placées sous la voiture. Pour éviter à terme que les câbles électriques se multiplient sur les trottoirs, il suffira de placer un élément chargeur sous le bitume d’une place de parking. Il n’y aura qu’à garer son auto dessus pour qu’elle se charge. C’est une innovation étrennée pour la première fois sur une voiture, et c’est certainement effectivement une solution d’avenir.

La 102 EX est dotée de deux moteurs électriques de 145 kW chacuns. La belle propose donc l’équivalent d’environ 390ch. Avec tout çà, elle peine quand même à atteindre les 100km/h en moins de 8 Secondes. Il ne faut pas oublier le poids de l’auto, qui reste d’environ 2700kg. Pour ne pas vider ses batteries en une heure, la vitesse de la belle est limitée à 160km/h. On notera le couple incroyable 800Nm disponible pratiquement tout le temps.

Pour continuer de nous faire rêver, la 102 EX fait appel à des technologies inédites. Ses 16 couches de peintures promettent de belles années de polish tranquille. L’adoption de nanoparticules pour les effets métallisés est parait-il épatant.

Sous le compteur de vitesse, une ROLLS dispose traditionnellement d’un gadget des plus excitants. il indique en continu au conducteur sa réserve de puissance disponible. Pour l’occasion, ce compteur est remplacé par un indicateur de recharge en temps réel.

A l’arrière, la trappe à essence devient transparente pour laisser admirer sa technologie futuriste. Une grosse prise à 5 broches y trouve sa place et le vitrage est doté de LED de couleurs qui varient en fonction de l’état de charge.

Perchée sur la célèbre calandre, La FLYING LADY devient « Bluetooth ». La Spirit of Ecstasy troc son acier inoxydable pour une matière synthétique ultra résistante et très transparente (MAKROLON). Eclairée en bleue, elle annonce les origines électriques de l’auto, ce qui lui donne des airs de vrai petit fantôme (PHANTOM).

La ROLLS-ROYCE 102 EX est pour l’instant un véhicule expérimental. Elle va parcourir le monde pour éprouver sa technologie et pour recueillir des avis. En attendant, le V12 6.75L n’a heureusement pas dit son dernier mot.


Sur le même thème

  1. ROLLS-ROYCE GHOST
  2. FISKER KARMA (PHEV)
  3. MERCEDES E300 BlueTECH HYBRID
  4. PEUGEOT 3008 HYbrid4
  5. RENAULT KANGO Maxi Z.E.

Laisser un commentaire

Edito
"L'auto de week-end". les passionnés connaissent bien cette expression. Qu'elle soit de sport, ancienne ou tout simplement spéciale à nos yeux, nous aimons nous mentir à nous-même et dire de notre auto-plaisir qu'on l'utilise tous les week-end. A bien y réfléchir, en plus des jours de repos, nos autos doivent souvent attendre la belle saison pour avoir réellement le droit de sortir un peu. Quand l'hiver arrive, on sait d'expérience qu'une inévitable hibernation mécanique va commencer, et çà rend un peu triste.

Mais cette année le calendrier se bouscule pour maintenir notre moral au beau fixe. EPOQU'AUTO, GENEVE, RETROMOBILE, LE MANS CLASSIC, un programme chargé de surprises pour surmonter l'hiver tout en douceur.

Au plaisir de vous y croiser

Anciennes & Collection
Les Partenaires