La VOLTEIS par STARCK

Quand le moins peut le plus

J’ai un petit air de Laurent VOULZY en tête : « le soleil donne, la même couleur aux gens, le soleil donne de l’or intelligent ». C’est vrai qu’il fait chaud, nous ne sommes pas encore au milieu de la matinée mais il fait déjà très chaud. Avec mon bermuda de bain « à tout faire » et ma plus fidèle paire d’espadrilles, je rentre de la plage. Ce petit bain matinal m’a réveillé en douceur. En séchant, le sel de mer colle mes cheveux qui s’offrent la coupe de leur choix, aidés de cette agréable petite brise marine.


C’est jour de marché. En passant près d’une étale, un commerçant vante le gout fabuleux de son raisin et me tend un gros grain pour que je le goute. A midi, ce sera du poisson. Mon cabas est plein, je retourne à la voiture. Elle est là, elle ne prend pas toute la place, elle n’a même pas la prétention d’arrêter le regard. Elle préfère le laisser traverser, lui laisser voir ce qu’il y a derrière.

10 ans que je parle d’automobile avec Toutelauto. 10 années de caractéristiques, de puissance, de nombre de cylindres. 10 années de passion auto et toujours la même joie. Pour vous présenter la VOLTEIS, je ressens pour la première fois l’envie d’autre chose. En hommage à Philippe STARCK et à sa dernière création, je ne vous parlerai pas d’automobile.




Minimaliste et sans aucune autre prétention, la VOLTEIS est le fruit de l’imagination de Philippe STARCK et d’une petite entreprise ardéchoise spécialisée dans le véhicule électrique. Pare-brise panoramique, toit souple et armature simplissime, la VOLTEIS cache pourtant bien son jeu. Avec des éléments de caisse en aluminium et de nombreuses pièces inox, elle s’offre en qualité ce qu’elle abandonne à la simplicité.



Libre comme l’air, elle l’est autant que son conducteur et ses occupants qui peuvent se réjouir d’entrer dans une automobile sans s’y enfermer. On s’en rapproche, mais on évite le « to much » de la MOKE, le Snobisme de la Méhari. On en garde simplement l’essence de liberté et de simplicité qu’elles avaient initiée.


Un peu plus de 60km/h, un peu plus de 60km d’autonomie, à peine plus de 6 heures pour une charge totale, et beaucoup, beaucoup plus de tranquillité d’esprit face à l’entretien de cette pure électrique. Bien sûr j’adore STARCK, bien sûr je n’aurais jamais dit de mal de son auto et bien sûr je ne me force pas en dire tout le bien que j’en pense.


En regardant la VOLTEIS, j’ai même presque le sentiment qu’elle a un « je ne sais quoi » de l’ADN d’un véhicule lunaire. Et pour connaitre un peu son concepteur, je suis sûr que pendant que nous imaginons cette auto garée au bord d’une plage, il la rêve sur la lune, libre, légère et sans pesanteur.


La page officielles du site STARCK




Sur le même thème

  1. La SMART électrique est prête
  2. La ION sur le stand PEUGEOT au Mondial
  3. Au détour d’une plage au CAP FERRET

Laisser un commentaire

Edito
"L'auto de week-end". les passionnés connaissent bien cette expression. Qu'elle soit de sport, ancienne ou tout simplement spéciale à nos yeux, nous aimons nous mentir à nous-même et dire de notre auto-plaisir qu'on l'utilise tous les week-end. A bien y réfléchir, en plus des jours de repos, nos autos doivent souvent attendre la belle saison pour avoir réellement le droit de sortir un peu. Quand l'hiver arrive, on sait d'expérience qu'une inévitable hibernation mécanique va commencer, et çà rend un peu triste.

Mais cette année le calendrier se bouscule pour maintenir notre moral au beau fixe. EPOQU'AUTO, GENEVE, RETROMOBILE, LE MANS CLASSIC, un programme chargé de surprises pour surmonter l'hiver tout en douceur.

Au plaisir de vous y croiser

Anciennes & Collection
Moteur TROUVAUTO
Avec notre partenaire GTLIENS.com
Les Partenaires
La boutique TTA
Les Petites Annonces