Les AUDI A3 E-tron et G-tron à Genève

L’Audi A3, un modèle caméléon

      Beaucoup de monde aimerait  avoir une Audi A3  dans son garage. Principale actrice du « grand virage » AUDI, l’A3 a beaucoup évolué depuis ses débuts en 1996. Les derniers modèles présentés au salon de Genève en 2013 sont écologiques:  l’Audi A3 e-tron avec sa technologie plug-in hybrid, et l’Audi A3 g-tron avec la technologie au gaz naturel. Pour les constructeurs, la tendance est clairement de « se mettre au vert » et l’A3 n’échappe pas à cette règle.


ZOOM sur les caractéristiques de ces deux technologies.




L’Audi A3 e-tron



Cette A3 n’est pas totalement électrique comme sa concurrente, l’e-Golf de Volkswagen. Mais, elle est bien un modèle Hybrid, composé d’un moteur essence 1,4 TSFSI de 150 ch et d’un moteur électrique de 75 kw de 102 ch.

La voiture aura la possibilité d’avoir trois types de conduites. Le mode totalement électrique offrira une vitesse de pointe de 130 km/h et une autonomie de 50 km. Le mode standard sera exclusivement essence. Quand au mode hybrid, il utilisera deux moteurs.


En donnant le choix au conducteur, il est possible que celui-ci adapte sa conduite en fonction de ses besoins. Il pourra, par exemple, utiliser le mode électrique en ville et le mode hybrid sur longue distance. D’après le constructeur, la consommation sera de 1,5 l/100 km pour un rejet de  35 grammes de CO2 par kilomètre, ce qui est bien moins que la moyenne. Il est possible d’être encore plus efficace, comme le propose l’Audi A3 g-tron, qui utilise une autre technologie que l’hybrid, à savoir la propulsion au gaz ou e-gas.

L’Audi A3 g-tron



L’Audi A3 sportback g-tron est présentée non loin de l’e-tron au salon de Genève. D’après le constructeur d’Ingolstadt, il s’agit  d’une « démonstration technologique et d’une étude technique ». Les énergies vertes ont une place très importante dans ce salon. La g-tron est très ambitieuse et préfigure ce qui sera commercialisé dans quelques années. Elle possède un moteur inspiré de l’e-tron mais avec un entraînement au gaz. Elle est composée de deux réservoirs proposant une autonomie de 900 km et une vitesse de pointe de 190 km/h, pour une consommation de 95 grammes de CO2 pour 100 km. L’ambition principale du constructeur serait de produire de l’e-gas à partir de la technologie éolienne.


Pour plus d’informations sur ce modèle et sa motorisation vous pouvez vous rendre sur l’article suivant.



Le défi de ces prochaines années, pour les constructeurs automobiles, est de produire en respectant de plus en plus l’environnement. Vous pouvez retrouver sur notre blog différents exemples de concept car ou de modèles propres préfigurant l’avenir.





Sur le même thème

  1. AUDI A3 Concept au salon de GENEVE
  2. L’AUDI RS5 au salon de Genève 2010
  3. 83ème Salon de l’automobile de GENEVE
  4. Le futur RANGE ROVER HYBRID
  5. 81ème Salon de GENEVE

Laisser un commentaire

Edito
A vos chargeurs de batteries, le printemps est arrivé.

Les arbres sont en fleurs, et les autos passions sortent enfin de leur garage.
Certains ont profité de l’hiver pour réaliser enfin les réparations qui attendaient depuis si longtemps. Pour les autres, çà pourra bien attendre encore un peu. Le soleil est là, on ne va pas se priver d’en profiter. Il faut dire que le calendrier estivale des festivités automobiles n’a jamais été aussi chargé.

Sportives, berlines, populaires, youngtimers, avant-guerre, tondeuses, débroussailleuses… : GENTLEMEN, START YOUR ENGINES !

Anciennes & Collection
Les Partenaires
videos tta TV
FERRARI F40 en accélération

Classic Days 2014

MINI Cooper MKII à Charade