AUDI A4 EFFICIENCY 2.0L TDI

a4efficiencyttaUne A4 pour jouer à « qui veut gagner du gasoil »

La course au bonus écologique est engagée entre les constructeurs. Si la marque AUDI sait parfaitement combler les attentes des amateurs de hautes performances avec ses séries « S » et « RS », il reste une majorité de consommateurs moins fortunés et peut être aussi plus concernés par les problèmes climatiques. Au delà du seul prétexte d’apporter sa propre pierre à l’édifice de l’écologie, Nombreux sont les acheteurs désireux de profiter du bonus écologique en vigueur actuellement sur le marché de l’automobile. Le constructeur AUDI a bien compris que c’est de ce côté qu’il fallait aller « chasser » les clients, surtout en temps de crise.

Ainsi AUDI propose un nouveau modèle de son A4 avec un 2.0L TDI « Efficiency » de

136ch. La consommation moyenne est annoncée à 4.6L aux 100km pour une émission de CO2 de 119g/km. Autant dire qu’elle mérite bien sa prime de 700€.

Un peu à la méthode des préparateurs qui optimisent la moindre pièce moteur pour grapiller des chevaux supplémentaires, c’est toute une série d’attentions qui a été portée à l’auto pour atteindre ces performances. D’un point de vue aerodynamique, le carénage du chassis a été revu. Certaines ouies ont été bouchées, par exemple une partie de la grille du radiateur. Le chassis sport permet quand à lui d’abaisser la garde au sol de 20mm.

Côté moteur, le boitier électronique a été modifié pour tenir compte en priorité de la consommation. Un systeme « Start & Stop » a aussi été ajouté. L’A4 dispose aussi d’un module de récupération d’énergie au freinage. Lors d’un freinage, l’énergie est stockée dans une batterie auxiliaire, permettant d’alimenter en électricitée l’automobile. La batterie principale est ainsi moins sollicitée et l’alternateur peut se reposer plus souvent. Un alternateur au repos, c’est çà de moins que doit entrainer le moteur, donc encore moins de consommation.

La transmission aussi a été revue. Les 6 rapports manuels ont été allongés de 5% permettants ainsi d’être plus bas dans les tours. Les pneus enfin, ont été choisis chez MICHELIN pour leur faible résistance au roulement. On notera aussi un petit ordinateur de bord qui aide le conducteur à jouer à « qui veut gagner du gasoil ». En fonction du régime moteur et de tout un tas de paramètres, il informe le pilote de l’intérêt ou non de changer de rapport.

Résultat: 4.6L aux 100km, pour une auto qui peut toutefois vous emmener jusqu’à 215km/h.

Sur le même thème

  1. SEAT EXEO ST 2.0 TDI CR 170

Laisser un commentaire

Edito
A vos chargeurs de batteries, le printemps est arrivé.

Les arbres sont en fleurs, et les autos passions sortent enfin de leur garage.
Certains ont profité de l’hiver pour réaliser enfin les réparations qui attendaient depuis si longtemps. Pour les autres, çà pourra bien attendre encore un peu. Le soleil est là, on ne va pas se priver d’en profiter. Il faut dire que le calendrier estivale des festivités automobiles n’a jamais été aussi chargé.

Sportives, berlines, populaires, youngtimers, avant-guerre, tondeuses, débroussailleuses… : GENTLEMEN, START YOUR ENGINES !

Anciennes & Collection
Les Partenaires
videos tta TV
FERRARI F40 en accélération

Classic Days 2014

MINI Cooper MKII à Charade