ASTON MARTIN DB4 GT ZAGATO 1960

Depuis 50 ans à l’abordage des FERRARI 250 GT

Dans les années 60, FERRARI trust la catégorie Grand Tourisme avec ses indétronables et fantastiques 250 GT. De l’autre côté de la Manche, le célèbre patron de l’emblématique marque ASTON MARTIN commence à s’impatienter. DAVID BROWN (d’où les initiales DB…) décide de développer un modèle plus rapide de sa vieillissante DB4. Puisque les italiens savent dessiner et habiller, il confie la robe de son auto au célèbre carrossier ZAGATO. De cette alchimie naîtra bientôt l’une des plus belles pièces de l’histoire de l’automobile : la DB4 GTZ.

La GTZ sera présentée au salon d’Earl’s Court à Londres en 1960. Si le châssis est toujours celui d’une DB4 GT classique, la carrosserie est pour sa part totalement différente.
Cette merveille est l’œuvre du designer Ercole SPADA, très sensible à la mode du moment. Si quelque détails, comme le dessin des vitres latérales arrières relèvent bien de la « patte » Zagato, la silhouette globale s’inspire fortement des FERRARI « Châssis court » et des codes PININFARINA.

Pour gagner en aérodynamique, la carrosserie est travaillée dans le détail. Les arrondis sont partout. Allégée au maximum grâce à l’emploi d’aluminium, la GTZ ne s’embarrasse pas de lourds pare-chocs et autres accessoires néfastes pour la balance. A l’intérieur, même les habituels tableaux de bord en bois sont abandonnés afin de grappiller encore un peu de poids. Résultat : 1225 kg « toute mouillée ».

Le résultat est à la hauteur, la DB4 GTZ est une pure merveille. Son équilibre, ses proportions et sa sportivité sont une référence.

Fidèle aux gros 6 cylindres, DAVID BROWN équipe son auto d’un « 6 en ligne » de 3670 cm3.  Gavé par 3 WEBER, le moteur offre 314 ch à 6000 tr/min. Le couple de 377 Nm à 5400 tr/min est lui aussi en net progrès.  Une sacrée différence par rapport aux DB4 classiques.

6.1 secondes suffisent à atteindre les 100 km/h, et l’auto est capable de 245 km/h en pointe. Avec son poids contenu et ses 4 freins à disques, les performances en course sont réelles.

Elle ne viendra malgré tout jamais à bout de son éternelle rivale, la FERRARI 250 GT. Développée avant tout pour le Grand Tourisme et le plaisir de ses clients, la DB4 GT ZAGATO n’était peut être pas assez préparée pour la course.

« Produite » jusqu’en 1963 (seulement 19 exemplaires manufacturés), elle restera à jamais l’une des plus belle automobile jamais construite.
 

Les bonnes adresses :

Site officiel ASTON MARTIN Collection :
http://www.astonmartin.com/eng/heritage/heritageoperations/specialistnetwork

Une pléiade de  photos : 
http://www.astonmartins.com/db4_5_6_s/db4gt_zagato.htm

Encore des photos :
http://www.amlvantage.com/db4gtzagato.shtml

Sur le même thème

  1. ASTON MARTIN CYGNET, ou TOYOTA IQ Vantage !
  2. ASTON MARTIN DBS & Jaeger LeCoultre AMVOX2
  3. FACEL VEGA FACELLIA (1960 – 1963)

Laisser un commentaire

Edito
"L'auto de week-end". les passionnés connaissent bien cette expression. Qu'elle soit de sport, ancienne ou tout simplement spéciale à nos yeux, nous aimons nous mentir à nous-même et dire de notre auto-plaisir qu'on l'utilise tous les week-end. A bien y réfléchir, en plus des jours de repos, nos autos doivent souvent attendre la belle saison pour avoir réellement le droit de sortir un peu. Quand l'hiver arrive, on sait d'expérience qu'une inévitable hibernation mécanique va commencer, et çà rend un peu triste.

Mais cette année le calendrier se bouscule pour maintenir notre moral au beau fixe. EPOQU'AUTO, GENEVE, RETROMOBILE, LE MANS CLASSIC, un programme chargé de surprises pour surmonter l'hiver tout en douceur.

Au plaisir de vous y croiser

Anciennes & Collection
Moteur TROUVAUTO
Avec notre partenaire GTLIENS.com
Les Partenaires
La boutique TTA
Les Petites Annonces