Nouvelle PORSCHE 911 (991): «panamérisation»

Celle qui vivra le demi-siècle de la 911

A l’approche du salon de Francfort, la maison de Stuttgart dévoile enfin les photos de la toute dernière mouture de sa très célèbre 911. Avec des Spyshoot qui laissaient entrevoir de drôles de petits phares, nous étions un peu tendus. Comme à son habitude, PORSCHE propose finalement de légères et belles retouches, avec un petit quelque chose dans le style que l’on pourrait définir comme un effet « panamérisation ».

Passer derrière la 997 n’est pas une chose facile. Après une 996 un peu typée et souvent injustement décriée, la 997 apparaissait comme un concentré d’ADN de l’esprit 911. La toute nouvelle PORSCHE 911 restera donc dans le style de son ainée. Sortons ensemble le microscope pour une revue en détail des changements.

Au premier coup d’œil, difficile de dire que l’on a affaire à un tout nouveau modèle. Du moins en ce qui concerne la face avant qui s’offre plus un léger lifting qu’une métamorphose. C’est tant mieux, il n’y avait rien à changer. En regardant de plus près, on notera tout de même une très légère ovalisation des feux, et surtout une barrette de LED dessinée façon « moustaches ».



De profil, on assiste à une « panamérisation » du coupé, qui avec l’abaissement du pavillon et l’augmentation de l’empattement de 10cm, se rapproche des codes de sa sœur à 4 portes. Idem pour le galbe global du profil qui rappelle les formes plus rebondies du modèle familiale. Une manière peut-être de donner un peu d’unité à la famille PORSCHE.

La nouvelle 911 cède à la mode du rétroviseur de portière. Ça fait partie de ces petites techniques de marketing automobile qui m’agacent. Depuis les années 90, il n’était pas concevable voire ringard de proposer un rétroviseur fixé directement sur la portière. Cela rappelait les modèles anciens et allait définitivement contre la modernité. « Voilà ti pas », qu’on nous ressort çà du grenier en faisant croire à une révolution aérodynamique. Un peu comme quand BMW et AUDI recouvraient en noir leurs montants de portières précédemment chromés,  pour faire « plus sport » et proposaient à nouveau 10ans plus tard au catalogue un « pack brillance » pour s’offrir l’option valorisante de baguettes chromées !  BREF, c’est du marketing, et pour le reste, les rétroviseurs de notre nouvelle 911 sont de toute façon très réussis.

C’est sans doute de derrière que la nouvelle 911 s’offre une vraie nouvelle robe. Les petits feux légèrement en retrait lui donnent un air méchant et une nouvelle personnalité. L’aileron à la surface élargie devrait permettre une meilleure gestion des turbulences arrière.

A l’intérieur, les formes du tableau de bord et de la console reprennent la encore les codes de la PANAMERA. Il n’y a pas à s’en plaindre, l’effet visuel et enveloppant est très sécurisant.

 


Campée sur ses jantes de 20 pouces, la 911 Carrera (de base) proposera 350ch grâce au déjà connu 3.4L. Avec 4,6 secondes pour un 0 à 100km/h, voire mieux avec le pack sport chrono, on est dans du très efficace.

La CARRERA S et son 3.8L offriront 400ch tout ronds. PORSCHE proposera aussi pour la première fois une boite de vitesse mécanique à 7 rapports. Autrement la géniale PDK est toujours au catalogue. Avec tous ces progrès, les consommations annoncées devraient fondre et se réduire d’environ 1,5L/100 pour tous les modèles. Même si on ne fait pas de fixette sur la ligne « pollution » on saluera un 194gr et même un 205grCO2/Km. Vraiment épatant pour une auto de 400ch !

Les plus pressés et les plus chanceux pourront se l’offrir pour Noël puisqu’elle arrivera en concessions dès le mois de Décembre. Il faudra tout de même compter environ 90000€ pour la CARRERA et environ 15000€ de plus pour y ajouter un S.

Avec une première 911 apparue en 1963, ce tout nouveau modèle aura la lourde tâche de représenter sa lignée à l’occasion des 50ans de la 911.

Sur le même thème

  1. Nouvelle PORSCHE 911 Speedster
  2. Une nouvelle PORSCHE 928 pour 2012
  3. Nouveau Roadster MERCEDES SLK
  4. Lever de voile sur la PORSCHE 918 RSR
  5. MICHELIN et la PORSCHE PANAMERA

Laisser un commentaire

Edito
A vos chargeurs de batteries, le printemps est arrivé.

Les arbres sont en fleurs, et les autos passions sortent enfin de leur garage.
Certains ont profité de l’hiver pour réaliser enfin les réparations qui attendaient depuis si longtemps. Pour les autres, çà pourra bien attendre encore un peu. Le soleil est là, on ne va pas se priver d’en profiter. Il faut dire que le calendrier estivale des festivités automobiles n’a jamais été aussi chargé.

Sportives, berlines, populaires, youngtimers, avant-guerre, tondeuses, débroussailleuses… : GENTLEMEN, START YOUR ENGINES !

Anciennes & Collection
Les Partenaires
videos tta TV
FERRARI F40 en accélération

Classic Days 2014

MINI Cooper MKII à Charade