LAMBORGHINI URUS, le SUV de Santa Agata

Le taureau se prend pour une girafe

Parmi les surprises du salon de PEKIN, le tout nouveau SUV de LAMBORGHINI fait son apparition. Vous avez bien entendu, l’ancestrale maison italienne, célèbre pour ses pures-sang de très grand tourisme se lance dans le 4×4 moderne. Le taureau enragé allonge son coup comme une girafe, et prend un peu de hauteur aux côtés des familiales sportives.



Les SUV gagnent du terrain, et pas seulement du tout terrain. Le segment de la voiture de loisir familiale s’étend dans toutes les catégories, du Renault SCENIC à la BENTLEY. Si l’URUS est une vraie nouveauté dans la gamme de l’italienne, ce n’est pourtant pas le coup d’essai de la marque dans le domaine. Peut-être même que LAMBORGHINI est à l’origine du gros 4×4 de luxe. Rappelez-vous du célèbre LM002. Cette espèce de mastodonte, aux allures de HUMMER embarquait dès 1982 un gros V12 qui pouvait emmener ce supertanker à 220km/h.





Avec URUS, les codes ont un peu changés. 4 portes oui, 4 roues motrices oui mais des pneus de route et une allure taillée pour rester sur le bitume. Pour la classer, on peut noter une ressemblance avec la BMW X6. Légèrement perchée tout en se voulant aérodynamique, l’URUS mesure 4.99mètres de long pour 1.99mètres de large et 1.66 de haut. La forme des feux rappelle un peu celle des autres productions de la famille. Les coups de crayons du dessin sont comme d’habitude lacérés avec un bouclier aux allures rageuses.


Comme pour les sportives de la marque à « ras le bitume », les matériaux composites sont largement utilisés. L’URUS se voudrait ainsi plus léger que ses concurrentes frontales type PORSCHE CAYENNE… Si on ne sait pas encore grand choses sur le moteur, 600ch vrais chevaux sont d’ores et déjà annoncés. Reste à espérer qu’ils ne soient pas confiés pour la plupart au bon vouloir d’un vaillant turbo. A ce petit jeu, c’est CO2 contre mélodie envoutante…



Le prototype de PEKIN est entièrement opérationnel. Si l’extérieur devrait rester assez figé dans le dessin final, il serait souhaitable que l’intérieur revienne à des standards plus traditionnels avant la mise en production. Nous ne savons pas encore si un designer a participé à l’élaboration de l’URUS ou s’il s’agit d’un modèle concocté « maison ». On notera tout de même deux bosses sur le toit de l’auto, caractéristiques des créations de ZAGATO.




Sur le même thème

  1. Tout sur la LAMBORGHINI AVENTADORE LP 700-4
  2. Un tout nouveau V12 chez LAMBORGHINI
  3. La JAC S11 au salon de PEKIN 2012
  4. PORSCHE GT3 vs LAMBORGHINI GALLARDO Superleggera
  5. BMW Concept GRAN COUPE à PEKIN

Laisser un commentaire

Edito
"L'auto de week-end". les passionnés connaissent bien cette expression. Qu'elle soit de sport, ancienne ou tout simplement spéciale à nos yeux, nous aimons nous mentir à nous-même et dire de notre auto-plaisir qu'on l'utilise tous les week-end. A bien y réfléchir, en plus des jours de repos, nos autos doivent souvent attendre la belle saison pour avoir réellement le droit de sortir un peu. Quand l'hiver arrive, on sait d'expérience qu'une inévitable hibernation mécanique va commencer, et çà rend un peu triste.

Mais cette année le calendrier se bouscule pour maintenir notre moral au beau fixe. EPOQU'AUTO, GENEVE, RETROMOBILE, LE MANS CLASSIC, un programme chargé de surprises pour surmonter l'hiver tout en douceur.

Au plaisir de vous y croiser

Anciennes & Collection
Moteur TROUVAUTO
Avec notre partenaire GTLIENS.com
Les Partenaires
La boutique TTA
Les Petites Annonces