Nouvelle PEUGEOT 508

Intérimaire stylée

Il y a maintenant quelques années (1985), PEUGEOT avait marqué une pause sur le créneau des grosses berlines, et n’avait pas remplacé sa grande 604. Il aura fallu attendre une génération, gérée par la 505, avant de voir le retour de la grande 605.

L’histoire se répète, et notre belle et féline 607 ne sera pas immédiatement remplacée. La future 508 aura la lourde tache d’être la seule vraie berline de la gamme. Elle se positionnera juste entre la 407 et la 607. Promise pour le début de l’année prochaine, le LION nous tient en haleine en présentant aujourd’hui ses motorisations.

Le dessin de la 508 est globalement très réussi. Il s’inscrit parfaitement dans la continuité de la 407 avec son style sportif et ses dimensions contenues (4.79m). Pour autant, la prestance et la stature de la grande 607 semblent un peu orphelines. Alors quit à être légère et sportive, la 508 va aussi en profiter pour faire son maximum côté écologie. Une version e-HDI avec son alterno-démarreur sera rapidement proposée. Plus fort, une version HYbrid4 sera aussi au catalogue. Elle permettra à la berline de profiter de 200ch hybrides sur bloc diesel, de 4 roues motrices et d’un moteur électrique embarqué sur son train arrière (identique à la 3008, voir le détail dans nos pages).

A peine plus longue mais beaucoup plus logeable, une version SW de 4.81m viendra rapidement jouer les breaks sportifs. Dotée de tous les « gadgets » à la mode, la 508 fait la part belle aux éclairages. Avec ses « canons » à LED intégrés au optiques avants, et ses rangées de LED qui « griffes » de trois lignes les feux arrières, la belle ne devrait pas passer inaperçue, même de jour. Avec un affichage « tête haute », une climatisation 4 zones et une installation HIFI signée JBL, la richesse de l’équipement ne fait aucun doute.

Aujourd’hui PEUGEOT nous dévoile les motorisations qui prendront place sous le capot de la belle.

Du côté des essences, le 1.6L THP de 156ch sera de suite proposé avec une boite manuelle à 6 rapports. Pour gagner des points au jeu du CO2, un 1.6L VTI viendra rapidement prendre sa place en entrée de gamme avec 122ch.
Les diesels seront composés du 2.0L HDI de 140ch et du nouveau 2.2L HDI de 204ch qui équipera la version GT. Pour gagner en émissions de CO2, le V6 de 2.7L est donc abandonné au profit du 2.2L.

Sur le même thème

  1. Nouvelle PEUGEOT 408 « mouvance FLUENCE »
  2. Nouvelle PEUGEOT 308 GTI
  3. PEUGEOT 3008 HYbrid4
  4. PEUGEOT et le nouveau pick-up HOGGAR
  5. Nouvelle MERCEDES CLS 2

Laisser un commentaire

Edito
"L'auto de week-end". les passionnés connaissent bien cette expression. Qu'elle soit de sport, ancienne ou tout simplement spéciale à nos yeux, nous aimons nous mentir à nous-même et dire de notre auto-plaisir qu'on l'utilise tous les week-end. A bien y réfléchir, en plus des jours de repos, nos autos doivent souvent attendre la belle saison pour avoir réellement le droit de sortir un peu. Quand l'hiver arrive, on sait d'expérience qu'une inévitable hibernation mécanique va commencer, et çà rend un peu triste.

Mais cette année le calendrier se bouscule pour maintenir notre moral au beau fixe. EPOQU'AUTO, GENEVE, RETROMOBILE, LE MANS CLASSIC, un programme chargé de surprises pour surmonter l'hiver tout en douceur.

Au plaisir de vous y croiser

Anciennes & Collection
Moteur TROUVAUTO
Avec notre partenaire GTLIENS.com
Les Partenaires
La boutique TTA
Les Petites Annonces