ASTON MARTIN VALKYRIE, la F1 des routes

A chevaucher sur du Wagner

A écouter les analystes, ASTON MARTIN était encore il y a peu de temps, en manque de renouvellement et d’innovation. En regardant le travail accompli ces deux dernières années, il semblerait au contraire que la marque de Gaydon fasse preuve de sacrées ressources. Depuis toujours, l’histoire automobile et la renommée d’un constructeur passent par l’accomplissement de prouesses et de records. Dans ce domaine, la VALKYRIE fera date.

Développer une Hypercar en 2017, c’est autre chose que gagner un concours d’élégance à la villa d’Este. Au-delà de l’aspect moteur, chaque élément de châssis et de carrosserie doivent être savamment étudiés, avec des considérations d’ordre aéronautiques. Mettre une Formule 1 dans une voiture carrossée, c’est un peu créer un cerf-volant.




A en juger par les courbes quasi définitives que nous montrent les photos, on comprend de suite que l’habillage esthétique de la VALKYRIE tient plus d’une « évocation » de carrosserie, que d’une coque traditionnelle. Tout est fait pour optimiser les flux d’air, la partie avant ressemble d’ailleurs à s’y méprendre à un nez de F1.



Pour mener à bien son projet et partager un peu les compétences et les responsabilités, ASTON MARTIN s’est associé entre autres avec la maison COSWORTH pour le développement du moteur. Il s’agit d’un V12 de plus de 1000ch. Là on retombe un peu dans le marketing. La VALKYRIE avait d’abord été annoncée à 800ch, mais d’une part, il faut bien garder des surprises pour la fin, d’autre part, psychologiquement, 800ch deviennent presque banals dans le petit monde des hypercars. C’est l’histoire du 99 francs dans la consommation, qui n’a rien à voir avec le 100. Passer la barre des 1000ch en automobile, c’est passer le MACH1 pour un avion. Dans tous les cas, le but annoncé est d’obtenir un rapport poids/puissance de 1 pour des performances stratosphériques.


150 unités seront construites pour être homologuées sur route. 25 seront spécialement préparées pour la piste. Pas de tarif annoncé pour l’instant, et c’est semble-t-il de toutes façons sans importance.




Sur le même thème

  1. ASTON MARTIN CYGNET, ou TOYOTA IQ Vantage !
  2. ASTON MARTIN aux 24h du Mans 2011
  3. ASTON MARTIN DB4 GT ZAGATO 1960
  4. ZAGATO et ses ASTON MARTIN CENTENNIAL
  5. EVANTA MOTOR COMPANY et ASTON MARTIN

Laisser un commentaire

Edito
"L'auto de week-end". les passionnés connaissent bien cette expression. Qu'elle soit de sport, ancienne ou tout simplement spéciale à nos yeux, nous aimons nous mentir à nous-même et dire de notre auto-plaisir qu'on l'utilise tous les week-end. A bien y réfléchir, en plus des jours de repos, nos autos doivent souvent attendre la belle saison pour avoir réellement le droit de sortir un peu. Quand l'hiver arrive, on sait d'expérience qu'une inévitable hibernation mécanique va commencer, et çà rend un peu triste.

Mais cette année le calendrier se bouscule pour maintenir notre moral au beau fixe. EPOQU'AUTO, GENEVE, RETROMOBILE, LE MANS CLASSIC, un programme chargé de surprises pour surmonter l'hiver tout en douceur.

Au plaisir de vous y croiser

Anciennes & Collection
Moteur TROUVAUTO
Avec notre partenaire GTLIENS.com
Les Partenaires
La boutique TTA
Les Petites Annonces