Nouvelle VOLVO V60, le Break

Le doux chant d’une sirène nommée design

Ce ne sont pas les antiquaires qui me contrediront, la référence en matière de break a toujours été la VOLVO. C’est même grâce à l’aspect massif et sécuritaire de ses anciens modèles que la marque s’est forgée une solide image dans le domaine. Reconnaissable au premier coup d’oeil, le break VOLVO possède le Cx d’une boite d’allumettes. On croirait presque que les designers aimaient en rajouter. Avec des formes façon « carton de déménagement », l’auto offrait une capacité de chargement maximale.

Aujourd’hui le break est à la mode. Il a même au file du temps volé l’aspect sportif que se gardaient jusqu’ici les versions berlines. La surenchère des marques sur leurs breaks ne concerne donc plus le volume de chargement mais plutôt le design extérieur et l’aspect sportif suggéré. VOLVO a lui aussi fini par craquer et nous propose une superbe nouvelle V60, quitte à sacrifier un peu le volume intérieur.

Brain storming dans les bureaux VOLVO: « Mesdames, Messieurs, faites mois la liste de nos atouts et condensez-les sur notre prochain modèle ».

Résultat, la V60 reprend l’avant agressif et effilé des modèles actuels. De profil, l’auto dispose d’une ligne de toit fuyante. Le dessin est fluide et allège l’allure globale. A l’arrière on dirait presque une copie de la fameuse petite C30, justement plébiscitée pour l’originalité de son « popotin ». Bref, nous avons affaire à une auto agressive, parfaitement équilibrée et prête à « fendre la bise ».

Revers de la médaille, le volume du coffre pâti un peu de sa belle robe et n’offre que 430litres. A l’intérieur, l’astucieuse banquette arrière a plus d’un tour dans son sac. Rabattable électriquement en trois partie 40/20/40, elle permet de moduler au maximum transport d’objets et de personnes. Pour les plus petits, l’assise se soulève et devient rehausseur.

Les moteurs sont les mêmes que ceux de la berline. Un petit 1.6L diesel DRIVe de 115ch, et deux 5 cylindres chers à la marque: le D3 de 163ch et le D5 de 205ch. Côté essences, des 4 cylindres de 150 à 240ch et une violente T6 avec 6 cylindres, 3.0L et quelques 304ch.

Le V60 adopte aussi les dernières trouvailles « sécurité » de la marque. Vous l’avez peut-être vu dans la publicité, un système de détection des piétons qui aide au freinage d’urgence, un avertisseur de franchissement de ligne blanche et une alerte angle-mort.

Sur le même thème

  1. MERCEDES classe E BREAK: les photos officielles
  2. Nouvelle MERCEDES E63 AMG Break
  3. Nouvelle BMW série 5 Touring
  4. MERCEDES Shooting Break Concept
  5. VOLVO racheté par le chinois GEELY

Laisser un commentaire

Edito
"L'auto de week-end". les passionnés connaissent bien cette expression. Qu'elle soit de sport, ancienne ou tout simplement spéciale à nos yeux, nous aimons nous mentir à nous-même et dire de notre auto-plaisir qu'on l'utilise tous les week-end. A bien y réfléchir, en plus des jours de repos, nos autos doivent souvent attendre la belle saison pour avoir réellement le droit de sortir un peu. Quand l'hiver arrive, on sait d'expérience qu'une inévitable hibernation mécanique va commencer, et çà rend un peu triste.

Mais cette année le calendrier se bouscule pour maintenir notre moral au beau fixe. EPOQU'AUTO, GENEVE, RETROMOBILE, LE MANS CLASSIC, un programme chargé de surprises pour surmonter l'hiver tout en douceur.

Au plaisir de vous y croiser

Anciennes & Collection
Moteur TROUVAUTO
Avec notre partenaire GTLIENS.com
Les Partenaires
La boutique TTA
Les Petites Annonces