Test complet du nouveau COYOTE NAV+

Les nouveautés se bousculent pour la maison COYOTE, leader des appareils d’aide à la conduite. Comme il est de tradition chez Toutelauto, nous avons procédé à un test complet du tout dernier boitier, le COYOTE NAV+.

Le nouveau COYOTE NAV+ est un concentré de toutes les innovations COYOTE réunies dans un seul et même boitier. Placé sous le signe de la connectivité, ce nouveau boitier met non seulement à jour en temps réel les informations liées aux traditionnels « dangers de la route » mais aussi celles concernant le trafic routier lié à la navigation. Avec son grand écran HD de 5.5 pouces, il offre à priori une excellente visualisation de toutes les informations utiles, avec une navigation en 3D. Rien de mieux qu’un test en conditions réelles pour s’en convaincre.

Déballage :

Le nouveau COYOTE NAV+ est livré dans une jolie boite bien propre, avec tout son petit matériel. On notera une notice de prise en main complète, le traditionnel câble micro-USB, un astucieux adaptateur allume cigare avec double entrée, qui vous permettra de ne pas monopoliser cette prise pour ce seul appareil.

On signalera surtout une belle innovation pour le support de pare-brise à ventouse. Ce dernier dispose non seulement d’une liaison aimantée et efficace du boitier, qui permet à l’appareil de venir se fixer de façon naturelle, mais surtout de connecteurs d’alimentation intégrés. Approchez l’appareil de son support, il est attiré par les aimants et en même temps connecté à l’alimentation. Plus de branchement fastidieux de ces sempiternelles petites prises USB, assurément très utile au quotidien. Enfin, le boitier COYOTE NAV+ lui-même, bien fini, toucher agréable, format adapté.

Mise en route :

Un nouvel appareil dans une voiture prend toujours une position très personnelle. La place la plus appropriée pour ce COYOTE NAV+ est bien sur celle du pare-brise avec son support dédié. Pour autant, je préfère toujours pour ma part trouver la « petite place qui va bien » sur mon tableau de bord pour venir y intégrer le boitier. J’avais d’ailleurs un doute à ce sujet. Le grand format de ce nouvel appareil allait-il trouver sa place sur mon tableau de bord ? Pas de doutes, si l’écran de 5.5 pouces est grand et lisible, il n’y a pas de place perdue pour le boitier, l’ensemble reste compact.

Utilisation :

En mode « COYOTE », les habitués retrouveront un maping des évènements à venir sur les 30 prochains kilomètres. Mais comme il y a plein de place sur ce bel écran, il y reporte aussi les informations de trajets que vous aurez paramétrées dans la navigation. En mode « CARTE », l’écran bascule immédiatement sur un GPS plein écran, ou vous avez la possibilité de visionner la carte en mode 2D, 3D avec à chaque fois le niveau de zoom qui vous convient.


Je reviens souvent sur ce point, l’ergonomie d’utilisation d’un boitier dans le cadre de la conduite automobile est primordiale et j’apprécie souvent les boutons physiques que l’on peut trouver par tâtonnement plutôt que les écrans tactiles. COYOTE a trouvé une bonne idée sur ce nouveau boitier. La base du boitier reçoit un petit pavé tactile. En l’effleurant du doigt, une très légère vibration vous confirme que votre action a bien eu un effet. C’est très agréable et ça ne demande aucun effort.

Les saisies des adresses de destination du GPS sont simples et intuitives. Pas «50 sous-menus» pour accéder aux fonctions, on veut une adresse, on la rente immédiatement. On notera aussi une astucieuse fonction, qui ne coûte rien mais « encore fallait-il y penser ». Une fois vos adresses de travail et de domicile renseignées, COYOTE NAV+ vous affichera toujours en haut de l’écran quel temps de trajet vous sépare de votre bureau et de votre domicile. C’est très sympa au quotidien, surtout les matins où on est en retard au bureau et où on a autre chose à faire que de régler son GPS pour un trajet qu’on connait de toute façon par cœur… un début d’intelligence artificielle ;-)


Au-delà des caractéristiques désormais standard pour beaucoup d’appareils de navigation, on notera surtout les fonctions de connectivités au réseau, et la mise jour permanente des informations de trafic. Lorsque un parcours est programmé, COYOTE NAV+ analyse tous les événements de trajet jusqu’à destination. L’heure d’arrivée est constamment et précisément mise à jour. Si pendant votre parcours, vous allez rencontrer un embouteillage de 7 minutes, ce temps sera ajouté au temps de trajet global. Et surtout, si COYOTE NAV+ trouve un meilleur itinéraire vous permettant d’éviter ce bouchon et de gagner du temps, il va vous le proposer spontanément à l’écran.

Le test d’effort :

Pour pousser le COYOTE NAV+ dans ses derniers retranchements, j’ai réalisé rien que pour vous un test des plus sévères, la pire situation possible pour le calcul de trafic : le gros bouchon du Samedi de Noël pour me rendre au ski dans les Alpes ; 12 heures de route pour rallier une station de sport d’hiver. Dans des cas comme celui-là, en plus de prendre un rôle de « coach de patience » le COYOTE NAV+ a su donner en temps réel l’heure fatale d’arrivée, malheureusement sans aucune bonne surprise, mais avec une excellente précision. Alors que bison futé ne savait pas trop où il en était.


Très bientôt, le boitier saura même vous trouver une place de parking à votre arrivée. Coyote vous proposera en temps réel, les parkings disponibles proches de votre destination : horaires d’ouverture, nombre de places disponibles, tarif horaire… (le service devrait être disponible dès ce 1er trimestre). Là encore, on a tous l’expérience de rendez-vous en centre-ville, où piloter son temps de trajet ne sert pas grand-chose si on perd ¾ d’heure à se garer à l’arrivée…

Conclusion :

La question est toujours la même. Si ma voiture est déjà équipée d’un GPS, ai-je vraiment besoin d’un gros COYOTE qui propose cette fonction ? à l’usage, Il faut bien reconnaitre que la précision de mon GPS embarqué ne fait pas le poids par rapport à un boitier connecté sans cesse mis à jour. C’est précis, c’est simple, j’hésite presque à le coller carrément sur l’écran de mon auto (je plaisante).

Bref, mon avis est très simple : votre COYOTE vous est indispensable, et bien avec COYOTE NAV+, pour le même tarif d’abonnement, c’est l’occasion de profiter en plus d’une information complète et fiable pour votre navigation en temps réel. COYOTE NAV+ est proposé à 349€ avec les formules d’abonnement habituelles. Ce n’est pas « une paille », mais c’est le bon prix pour profiter d’un bel écran connecté.




Sur le même thème

  1. TEST Vérité: Essai complet nouveau COYOTE S
  2. TEST: essai complet nouveau COYOTE NAV
  3. Essai nouveau COYOTE MINI
  4. TEST: Nouveau MINI COYOTE PLUS, essai vérité
  5. Le NOUVEAU COYOTE : essai complet

Laisser un commentaire

Edito
"L'auto de week-end". les passionnés connaissent bien cette expression. Qu'elle soit de sport, ancienne ou tout simplement spéciale à nos yeux, nous aimons nous mentir à nous-même et dire de notre auto-plaisir qu'on l'utilise tous les week-end. A bien y réfléchir, en plus des jours de repos, nos autos doivent souvent attendre la belle saison pour avoir réellement le droit de sortir un peu. Quand l'hiver arrive, on sait d'expérience qu'une inévitable hibernation mécanique va commencer, et çà rend un peu triste.

Mais cette année le calendrier se bouscule pour maintenir notre moral au beau fixe. EPOQU'AUTO, GENEVE, RETROMOBILE, LE MANS CLASSIC, un programme chargé de surprises pour surmonter l'hiver tout en douceur.

Au plaisir de vous y croiser

Anciennes & Collection
Moteur TROUVAUTO
Avec notre partenaire GTLIENS.com
Les Partenaires
La boutique TTA
Les Petites Annonces