TEST Vérité: Essai complet nouveau COYOTE S

Le son et l’image

Ténor et inventeur de nos fidèles compagnons de la route, COYOTE nous surprend une nouvelle fois avec la sortie de son dernier opus : le COYOTE S.

Ce nouvel appareil ajoute la fonction vidéo à son boitier et propose non seulement de pousser ses services vers la réalité augmentée, mais aussi et surtout de filmer en continu votre progression et de vous restituer au besoin les 10 dernières minutes de votre parcours.


Fidèle à ses habitudes, Toutelauto vous propose un test complet de ce nouvel appareil très aboutis.


COYOTE, Mini COYOTE, Mini COYOTE Plus, COYOTE NAV, nous les avons tous testés pour vous et je peux dores et déjà vous annoncer avec confiance que ce nouveau COYOTE S nous semble très aboutis.


La taille du boitier est à la bonne mesure et permet à la fois une excellente lisibilité sans être trop grand pour rien. L’écran tactile est précis et sensible, un vrai régal. Cerise sur le gâteau, saluons le retour très attendu des boutons physiques pour signaler les événements de la route. Avec de vrais boutons en complément d’un écran précis, çà commence très fort.


Le coffret:

A l’ouverture du coffret, on découvre le nouveau « S » dans son écrin, avec son câble, son adaptateur allume cigare et surtout un très astucieux support qui permet à la foi de maintenir le boitier et de le recharger sans avoir à effectuer à chaque fois le branchement plus ou moins aisé de la prise Mini USB.








Pour ceux qui ont déjà fait brancher un fil discret relié en permanence à la batterie par leur installateur, n’ayez crainte, c’est la même prise, vous pourrez continuer de l’utiliser.






La grande spécificité de COYOTE S réside d’abord et surtout dans l’ajout d’un capteur vidéo à son boitier. Les compagnies d’assurances vont adorer. La route est filmée en continu, et le « S » vous restitue les dix dernières minutes de votre trajet au besoin. En cas d’accident et de litige, les images seront enfin là pour parler. Il se pourrait bien que ce genre de fonction devienne obligatoire dans les années qui viennent.

Prise en main:

La première chose à faire consiste à positionner son boitier sur le tableau de bord pour effectuer les réglages d’écran. La encore, c’est très simple, çà dure une minute et tout est expliqué de façon très didactique. Quelle que soit la position de votre COYOTE sur le tableau de bord, son inclinaison ou même la taille de votre capot, tout est prévu dans les réglages pour calibrer tout çà.





Dans sa configuration standard, l’écran vous propose immédiatement à vision de la route avec les informations habituelles: vitesse, nombres d’éclaireurs… le tout en superposé.


Un menu d’accès rapide à droite de l’écran vous permet de repasser au choix au mode standard, ou à un nouveau mode « Carte » type GPS qui vous permet de visualiser votre progression dans les rues, ainsi que la position précises des évènements signalés.


En version « réalité augmentée », l’écran superpose la position de l’événement sur la route, aux images réelles de cette dernière.


Le nouveau COYOTE S, ce n’est pas seulement de nouveaux modules techniques c’est aussi un logiciel qui évolue. On notera par exemple une fonction qui donne la durée d’un embouteillage, ou même qui permet de savoir quand un véhicule à contre sens se trouve sur la même route que vous.

L’avis de toutelauto :

Vous l’aurez compris, le nouveau COYOTE S nous semble la parfaite symbiose des différentes innovations de la maison COYOTE. Son logiciel et sa communauté en font une référence. Son nouveau capteur vidéo est une avancée indéniable. Pour les septiques de cette nouvelle fonction, je conseillerais quand même le nouveau COYOTE S ne serait-ce que pour son excellent écran tactile couplé à ses boutons physiques.


Sur le même thème

  1. TEST: essai complet nouveau COYOTE NAV
  2. Le NOUVEAU COYOTE : essai complet
  3. TEST: Nouveau MINI COYOTE PLUS, essai vérité
  4. MINI COYOTE V2 & MINI COYOTE Plus
  5. Le nouveau COYOTE en photos

Laisser un commentaire

Edito
"L'auto de week-end". les passionnés connaissent bien cette expression. Qu'elle soit de sport, ancienne ou tout simplement spéciale à nos yeux, nous aimons nous mentir à nous-même et dire de notre auto-plaisir qu'on l'utilise tous les week-end. A bien y réfléchir, en plus des jours de repos, nos autos doivent souvent attendre la belle saison pour avoir réellement le droit de sortir un peu. Quand l'hiver arrive, on sait d'expérience qu'une inévitable hibernation mécanique va commencer, et çà rend un peu triste.

Mais cette année le calendrier se bouscule pour maintenir notre moral au beau fixe. EPOQU'AUTO, GENEVE, RETROMOBILE, LE MANS CLASSIC, un programme chargé de surprises pour surmonter l'hiver tout en douceur.

Au plaisir de vous y croiser

Anciennes & Collection
Moteur TROUVAUTO
Avec notre partenaire GTLIENS.com
Les Partenaires
La boutique TTA
Les Petites Annonces