GORDINI: Le retour des bandes blanches en 2010

r8gordini_front_ttaRENAULT fait vibrer la corde « rétro-émotionnelle »:

C’est officiel depuis ce matin, la griffe GORDINI est bien de retour. Les golf GTI n’étaient pas nées que la voiture de sport grand public existait depuis longtemps. Amedé GORDINI, dit le « Sorcier » était un passionné, fabriquant de voitures de course taillées pour les circuits. En 1969, RENAULT lui rachète sa marque. Il devient alors un fameux consultant, et prend l’habitude de vitaminer les autos de la gamme au losange.

Si ses premiers travaux avaient commencé sur la célèbre DAUPHINE, c’est la R8 qui portera le mieux l’adjectif « GORDINI » et va transformer pour toujours la relation de l’homme avec sa voiture.

On la surnomme « l’auto école des pilotes ». Nombreux sont les grands pilotes actuels à avoir fait leurs mains sur une R8 « Gord ». Même si elle était disponible avec toutes sortes de couleurs, c’est dans sa livrée « Bleu France » qu’elle marquera pour toujours les esprits. Avec les deux bandes blanches mythiques, le succès sera immense.
La R12 succédera à la R8 mais comme il est impossible de remplacer un monstre sacré, la « 12″ souffrira vite d’une mauvaise image et sonnera la fin des RENAULT estampillées GORDINI.

Si autrefois les plus beaux succès des marques automobiles n’étaient pas calculés, à une époque où les légendes se façonnaient sur le fond, les règles du marketing actuelles tentent au contraire de créer des mythes en misant tout sur la forme. Difficile de faire mieux, alors comment faire plus ? En faisant la même chose tout en profitant de la charge émotionnelle liée aux souvenirs. Ainsi on ne peut s’empêcher de sourire tendrement en croisant la nouvelle FIAT 500 ou d’avoir envie de croquer la bouille de la nouvelle MINI. CITROEN tente aussi de faire vibrer la corde « retro-emotionelle » en relançant sa marque « DS » (vue la forme de l’auto, on a pas encore tout compris d’ailleurs…).

r8gordini_rear_ttaOn ne peut pas dire que ce soit l’année de la Formule 1 pour la marque française. Alors (peut-être) pour compenser tout en restant « sport », RENAULT décide ENFIN de ressortir de son chapeau les déclinaisons GORDINI.

Première prometteuse tentative pour le 24 Novembre avec la TWINGO. Livrée avec un moteur vitaminé de 133ch, peinte en « bleu de France » et rayée sur toute sa longueur par les célèbres bandes blanches, la TWINGO GORDINI n’a pas fini de faire parler d’elle. C’est ensuite toute la gamme sportive RENAULT qui devrait bénéficier du style et de l’appellation si suggestifs. Ainsi la série RENAULT Sport sera petit à petit remplacée par le patronyme Gordini.

Un grand bravo, et un immense MERCI à RENAULT pour ce « revival » tant attendu.

Sur le même thème

  1. Formule 1: RENAULT sur la sellette et BRIATORE congédié
  2. RENAULT VEL SATIS
  3. Nouvelle RENAULT MEGANE III RS
  4. Laurens Van Den Acker nommé au Design RENAULT
  5. 1959 – RENAULT CARAVELLE / FLORIDE

Laisser un commentaire

Edito
"L'auto de week-end". les passionnés connaissent bien cette expression. Qu'elle soit de sport, ancienne ou tout simplement spéciale à nos yeux, nous aimons nous mentir à nous-même et dire de notre auto-plaisir qu'on l'utilise tous les week-end. A bien y réfléchir, en plus des jours de repos, nos autos doivent souvent attendre la belle saison pour avoir réellement le droit de sortir un peu. Quand l'hiver arrive, on sait d'expérience qu'une inévitable hibernation mécanique va commencer, et çà rend un peu triste.

Mais cette année le calendrier se bouscule pour maintenir notre moral au beau fixe. EPOQU'AUTO, GENEVE, RETROMOBILE, LE MANS CLASSIC, un programme chargé de surprises pour surmonter l'hiver tout en douceur.

Au plaisir de vous y croiser

Anciennes & Collection
Moteur TROUVAUTO
Avec notre partenaire GTLIENS.com
Les Partenaires
La boutique TTA
Les Petites Annonces