La MASTRETTA MXT au mondial de Paris

Attention, piment mexicain

Lancer une production automobile n’est pas chose facile. De la levée de fonds à la mise en production, le chemin est très long. Enfin, seule la passion peut aider à venir à bout du parcours final des homologations.
Le petit constructeur mexicain MASTRETTA avait annoncé sa MXT depuis plus d’un an, mais le levé de rideau était sans cesse repoussé. Cette fois c’est officiel, la petite bombe sera bien présente au Mondial de Paris début Octobre.

Dans sa livrée orange, la MXT (aucun lien avec MICHELIN) promet du piquant sauce piment mexicain. L’objectif est très clair : taquiner les LOTUS et autres autos de sport légères.

Avec son dessin ramassé, la MASTRETTA fait la part belle à la partie avant. Les grosses ouïes de son bouclier se prolongent par de beaux optiques vitrés, avec un petit quelque chose de RENAULT dans la forme. Très incliné, le pare-brise est du plus bel effet.

 
Avec son moteur en position centrale arrière, la MXT se dote d’écopes de refroidissement pour capter l’air le long des portières, à la manière des belles italiennes. C’est affaire de goût, mais l’arrière semble en revanche assez banal.« Coupé à la serpe », il n’apporte pas grand chose à l’ensemble.

Sa carrosserie très légère en polyester est montée sur  un châssis semi-monocoque en aluminium. Les matériaux composites ont aussi la part belle sur la structure. Comme sur la cousine ELISE, cette dernière utilise la colle epoxy pour assembler ses éléments. Au final, la MXT ne dépasse pas les 1000Kg. Propulsée par un 2.0L FORD 16 soupapes de 240ch, la petite bombe atteindra facilement les 230Km/h.

Promis, on vous la mitraille de photo au Mondial de Paris.

Sur le même thème

  1. MONDIAL de l’AUTOMOBILE PARIS 2010
  2. Nouvelle AUDI A7 Sportback
  3. Nouvelle LOTUS Elise 2011
  4. Nouvelle MG TF, le retour du roadster en 2011?
  5. FERRARI F450 pour le salon de FRANCFORT

Laisser un commentaire

Edito
A vos chargeurs de batteries, le printemps est arrivé.

Les arbres sont en fleurs, et les autos passions sortent enfin de leur garage.
Certains ont profité de l’hiver pour réaliser enfin les réparations qui attendaient depuis si longtemps. Pour les autres, çà pourra bien attendre encore un peu. Le soleil est là, on ne va pas se priver d’en profiter. Il faut dire que le calendrier estivale des festivités automobiles n’a jamais été aussi chargé.

Sportives, berlines, populaires, youngtimers, avant-guerre, tondeuses, débroussailleuses… : GENTLEMEN, START YOUR ENGINES !

Anciennes & Collection
Les Partenaires
videos tta TV
FERRARI F40 en accélération

Classic Days 2014

MINI Cooper MKII à Charade